Accueil » 10 conseils pour aider votre enfant à éduquer votre chiot
aider votre enfant à éduquer votre chiot

10 conseils pour aider votre enfant à éduquer votre chiot

par Marie Dupon
346 vues

Posséder un chiot à la maison est une excellente initiative à tout point de vue. Il peut être un compagnon de jeu pour les enfants, mais aussi le gardien de la maison une fois adulte. Pour ce qui est de son éducation, il est difficile de vous en occuper tout seul, car cela demande du temps et beaucoup d’efforts.

Vous pouvez partager la responsabilité de cette tâche avec votre enfant puisque ce dernier aura à passer plus de temps avec l’animal. Voici 10 conseils pour accompagner votre enfant dans l’éducation d’un chiot.

1. Enseignez à l’enfant le renforcement positif

Le renforcement positif est la méthode la plus efficace pour dresser un chiot. Elle consiste à offrir une récompense au chien lorsque celui-ci se montre docile ou adopte un bon comportement. Comme récompense, l’enfant peut lui proposer une croquette, de la viande ou tout autre met qui respecte l’alimentation chiot. Pour éviter de rendre l’animal malade, il faut éviter à tout prix les aliments bon marché et les produits avariés.

2. Apprenez à votre enfant à être ferme

L’éducation d’un chiot peut s’avérer très difficile lorsque l’animal est étourdi ou rebelle. Dans de pareilles situations, la rigueur s’impose. Pour cela, l’enfant doit hausser le ton lorsque c’est nécessaire pour manifester son mécontentement quand l’animal agit de façon inappropriée. Même en jouant avec le chiot, l’enfant doit pouvoir asseoir son autorité pour recadrer le toutou si ce dernier fait des bêtises.

3. Apprenez à l’enfant les ordres simples

La communication avec un chiot se fait en grande partie au moyen d’injonctions et d’affirmations. Le vocabulaire employé reste toujours le même et contient des ordres d’un mot, suivis de gestuelles. Les injonctions de base sont : « debout », « assis », « couché », « arrête », « stop », « non », « au pied ».

Votre enfant doit commencer par faire comprendre ce langage au chiot. Plus tard, il pourra passer au vocabulaire plus complexe quand ces ordres seront assimilés par le chiot.

4. Dites à l’enfant de se focaliser sur un geste à la fois

Les chiots sont réputés pour faire preuve d’ouverture d’esprit et d’une grande capacité d’apprentissage. Néanmoins, pour leur enseigner des gestes, recommandez à l’enfant d’y aller pas à pas. Il ne doit surtout pas essayer de faire pression sur l’animal. La meilleure attitude, c’est de travailler un geste à la fois. Aussi, les sessions d’apprentissage doivent être courtes et répétées à plusieurs reprises dans une journée. Par exemple, 10 minutes de sessions 3 fois par jour.

5. Conseillez à l’enfant de diversifier les lieux d’apprentissage

Lorsqu’un chiot est éduqué uniquement entre les quatre coins du mur de votre maison, il ne répond pas bien aux ordres une fois dehors. La principale raison à cela, c’est que l’animal est distrait quand il se retrouve dans un nouveau milieu. Les odeurs, le paysage et les passants ne le laissent pas indifférent.

L’enfant doit donc faire découvrir assez tôt de nouveaux milieux au chien pour compléter son apprentissage. Certes, l’animal sera déconcentré au départ, mais s’adaptera au fur et à mesure.

6. L’enfant doit connaître les limites de territoire que le chiot ne doit pas franchir

Bien dresser un chiot va bien au-delà de l’apprentissage des gestes et de quelques mots. Votre animal doit savoir se tenir à carreau en présence de ses maîtres ou des invités. Vous devez signaler à l’enfant les restrictions qu’il doit imposer au chiot. Par exemple, le chien ne doit pas avoir accès aux chambres, monter sur le lit ou le canapé, faire ses besoins dans les espaces inappropriés, envahir ses maîtres en présence d’invités, etc.

7. Enseignez à l’enfant comment réprimander ou punir un chiot

Les récompenses et les punitions sont tous deux des armes pour éduquer un chiot. Vous devez quand même faire comprendre à votre enfant que la punition n’est pas forcément synonyme de maltraitance. Il ne doit donc pas frapper ou blesser l’animal. Le seul châtiment corporel que l’enfant peut se permettre d’exécuter, c’est de pincer légèrement le chiot par le cou sans risquer de lui faire mal. Sinon, il peut aussi arrêter de se montrer attentionné envers l’animal.

8. Faites comprendre à l’enfant l’importance d’habituer le chiot à rester seul

C’est bien beau de faire plein d’activités tout le temps avec son chiot. Malheureusement, il y a des risques que cela soit contre productif pour son éducation. Une fois l’animal adulte, votre enfant développera moins de complicité avec lui. Ce qui aura tendance à agacer le chien, car il aura l’impression d’être rejeté. En retour, il aboiera tout le temps après l’enfant et risque d’irriter les voisins.

9. Votre enfant doit manger au même moment que le chiot

Les chiens sont très gourmands en matière de nourriture. Dès qu’ils voient leurs maîtres avec une assiette, ils se tiennent juste à côté pour attendre leur part. Qu’ils soient affamés ou rassasiés, c’est toujours le même scénario.

De ce fait, conseillez à votre enfant de s’arranger pour prendre son repas en même temps que l’animal. Ainsi, ce dernier sera plus préoccupé par le contenu de son assiette. L’enfant ne doit rien donner provenant de son plat au chiot, même pas des friandises.

10. Recommandez à l’enfant l’usage d’un collier ou d’une laisse

Ces accessoires facilitent le dressage des chiots. Ils permettent de mieux les contrôler surtout lors des promenades. Pour les mettre au cou du chiot, l’enfant doit passer par le haut de sa tête. En prenant par l’avant, l’animal risque d’être effrayé. Vous pouvez faire une démonstration à votre enfant en tant qu’adulte expérimenté.

Ces différents conseils vous seront d’une grande utilité pour aider votre enfant à éduquer votre chiot. Veillez donc à bien les appliquer.

Facebook Comments

Articles connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies