Accueil » Comment faire une bonne adaptation en crèche ?
enfant à bien s’adapter en crèche

Comment faire une bonne adaptation en crèche ?

par Marie Dupon
313 vues

L’entrée d’un bébé à la crèche suscite énormément d’appréhension. En plus de l’angoisse de la séparation, les parents doivent gérer la reprise du travail après un long moment d’absence. D’un côté, l’enfant a plus de difficulté à accepter la séparation et peut exprimer son mal-être à travers un comportement déplaisant. D’un autre côté, il doit s’intégrer dans un environnement inconnu et peu rassurant. Découvrez quelques conseils et astuces pour faciliter l’adaptation de l’enfant en crèche.

Aider l’enfant à s’adapter en douceur

Un grand nombre de parents préfèrent la crèche boulogne billancourt  comme mode de garde. Elle veille au bon développement de chaque enfant. C’est pourquoi elle ne cesse de gagner en popularité. D’ailleurs, trouver une place disponible est devenu difficile au sein de ce type de structure. Pour espérer en avoir une, certains parents y inscrivent leur bébé avant la naissance. En fait, il vaut mieux entamer les démarches d’inscription crèche dès la confirmation de la grossesse. Cette méthode est particulièrement recommandée si vous vivez dans une grande ville où les places sont plus rares. Néanmoins, n’oubliez pas de confirmer votre inscription à la naissance de votre enfant pour qu’elle ait plus de chance d’aboutir.

Quoi qu’il en soit, l’entrée à la crèche constitue un changement important dans la vie de votre bébé. L’adaptation à ce nouvel environnement doit donc se faire en douceur. Le but est de le familiariser aux lieux, aux bruits, aux odeurs, aux autres enfants, au rythme, aux éducateurs… En général, il faut compter une à deux semaines pour l’atteindre. Cette période peut se dérouler comme suit :

  • Le premier jour, restez une heure à la crèche avec votre enfant, le temps de la visiter. Profitez-en pour faire connaissance avec la personne référente.
  • Le deuxième jour, passez à nouveau une heure sur place avec votre tout-petit. Si vous sentez qu’il est prêt, vous pouvez partir pendant 15 à 30 minutes.
  • Le troisième jour, laissez votre enfant passer 30 minutes à 1 heure à la crèche et y prendre son repas. Vous pouvez le rejoindre pourpartager avec lui ce moment.
  • Le quatrième jour, déposez votre bébé 2 heures à la crèche. Cette fois, permettez à la personne référente de lui donner son repas.
  • Le cinquième jour, laissez votre enfant durant 3 à 4 heures à la crèche. En plus du repas, il pourra y faire sa première sieste…

Faire confiance au personnel de la crèche

L’adaptation en crèche vaut aussi pour vous. Vous devez faire confiance aux employés de l’établissement et accepter de leur confier votre bébé. N’hésitez pas à leur poser toutes les questions que vous voulez afin de vous rassurer. D’ailleurs, il faut montrer à votre enfant que vous êtes serein lorsque vous le laissez à la crèche. De cette façon, il pourra plus facilement accepter la séparation. Pour l’aider à y arriver, au moment de le quitter, dites-lui « au revoir » avec le sourire. Expliquez-lui que c’est un endroit sûr et que vous reviendrez le chercher. Et surtout, ne partez pas brusquement pour éviter les pleurs.

Dresser une liste des habitudes de l’enfant et la transmettre à son éducatrice

À l’entrée en crèche de votre bébé, il est impératif de bien transmettre ses habitudes de vie à la personne référente. Il s’agit notamment de son rythme de sommeil, ses signes de fatigue, ses rituels (endormissement, réveil…), ses goûts alimentaires, ses jeux préférés… Ce temps d’échange et ces informations sont essentiels. Grâce à eux, votre tout-petit se sentira en confiance et s’adaptera plus rapidement à son nouvel univers.

Fournir les affaires nécessaires à l’adaptation de l’enfant

Pour une adaptation réussie, préparez avec soin les affaires de votre enfant. Il doit emporter en crèche tout ce qui favorise son bien-être : doudou, tétine, lange, foulard avec votre odeur… Ce sont, en fait, des objets transitionnels qui pourront aider à réconforter votre bébé lorsqu’il se retrouve loin de vous. Certains établissements vous fournissent le nécessaire sur place (affaires de rechange, crème pour le change, sérum physiologique, couches…). Renseignez-vous donc sur le sujet afin d’alléger le sac de votre tout-petit.

Cet article vous a montré comment faire une bonne adaptation en crèche. Grâce à ces conseils, la séparation sera plus facile à accepter pour votre enfant. Il pourra aussi s’habituer plus rapidement à son nouveau cadre de vie.

Facebook Comments

Articles connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies